dimanche 14 décembre 2008

Janvier Février 1942 : le Zénith des puissances de l'Axe

Dans tout le monde, le conflit s'intensifie entre les Alliés et l'Axe, alors que la puissance américaine commence à se faire sentir.

Front Européen

L'URSS déploie ses troupes en première ligne et parvient enfin à établir un front défendant le Caucase.

La Wehrmacht, sous les flocons de neige, continue néanmoins à progresser, et bientôt, Novgorod et Saratov tombe entre ses mains !















Devant cette poussée mortelle, l'Armée Rouge cherche à raccourcir ses lignes défensives et évacue Rostov-sur-le-Don et Kaliningrad.















Les unités allemandes poussent jusqu'aux portes de la Sibérie et se rapprochent d'Astrakhan. Les voies de communication entre le Caucase et le reste de la Russie sont coupées !















En Méditerrannée, l'hiver se fait torride ! Au cours de nombreuses batailles aéronavales qui voient alternativement la victoire des deux camps, les croiseurs Trento, Balsano, Attendolo et Gorizia sont coulés, alors que la Royal Navy voit la perte de Sydeny et du cuirassé Renown ! Le Vittorio Veneto est endommagé, ainsi que le Duke Of York, le Ramillies et l'Edimburgh pour la Navy. C'est un coup très dur pour la marine italienne, qui paie la fougue avec laquelle elle a mené jusqu'à présent la guerre. Mais la Royal Navy paie elle aussi un lourd tribut, d'autant que lors de tâches de protection de convois alliés, le croiseur Emerald est envoyé par le fond, alors que deux autres unités sont endommagées par les torpilles de U-Boot !

Le Service de Renseignement allemand rapporte à l'OKW que de nombreuses troupes se rassemblent en Angleterre. Les nouvelles unités formées se rassemblent donc en France, prêtes à toute éventualité. L'été s'annonce décisif en Europe !

Front asiatique

En Inde, Yamashita passe à l'attaque ! Il s'empare de Chittagong, en dépit d'une farouche résistance des troupes territoriales, qui parviennent même à s'enfuir après avoir mis hors de combat un corps nippon ! Yamashita est furieux !













Déterminé à prendre sa revanche, il ordonne à la division de cavalerie qui s'était infiltrée dans les montagnes septentrionales, de déboucher dans la plaine indienne ! C'est la chevauchée fantastique pour cette division, qui coupe Dacca du reste de l'Inde. C'est ce moment qu'attendait Yamashita pour attaquer. Appuyé par les canons de 7 cuirassés, et par les vagues de bombardiers, dont une escadrille se fait détruire par la chasse britannique, Yamashita, après un instant de flottement, s'empare de Dacca et coupe ainsi les voies de communication de 100 000 soldats indiens !














Calcutta est en vue, mais la ville forteresse semble imprenable avec sa garnison de 100 000 soldats. A proximité de Singapour, une unité d'artillerie lourde prend position, la bataille pour la Gibraltar du Pacifique va bientôt commencer !

Pendant ce temps, les sous-marins alliés font des ravages dans le Pacifique. Plusieurs milliers de tonneaux de cargos japonais sont envoyés par le fond par les sous-marins américains et français libres, en dépit d'une protection aérienne accrue.

2 commentaires:

Tietie007 a dit…

Le soviétique se fait vraiment toujours later la couane, à WiF ... C'est le gros problème du jeu !

Anonyme a dit…

Jouer le CW, c'est être présent partout mais décisif nul part

Jérôme